Livres et tablette dans une bibliothèque

Qu’est-ce qu’un apprenant moderne ?

LinkedIn
Facebook
Facebook

Les nouvelles méthodes d’apprentissages sont nombreuses et ne cessent de se diversifier : blended learning, mobile learning, réalité virtuelle… tous les moyens sont mis en œuvre  pour convenir à tous types de profils, et tout particulièrement à l’apprenant moderne, défini par Bersin by Deloitte comme un “apprenant 2.0” et un “consommateur de formation”. Mais qui est-il réellement ?

 

Qui est l’apprenant moderne ?

Quelle était la dernière fois où vous avez eu besoin d’une information ou d’apprendre une nouvelle compétence ? Et comment avez vous obtenu cette réponse ? Il y a de fortes chances que vous ayez utilisé un navigateur web, un article ou une vidéo jusqu’à avoir obtenu cette connaissance. Vous avez aussi peut-être demandé à vos amis ou collègues. Le contenu que vous avez trouvé a aussi probablement été noté par d’autres utilisateurs.

Un apprenant moderne vit dans un environnement instable, où les contenus changent rapidement et où l’apprentissage doit évoluer encore plus vite. Cette nouvelle génération d’apprenants veut des réponses immédiatement et repose sur une large variété de ressources pour trouver les réponses. 

 

Quelles sont ses caractéristiques ?

Dû à tous les outils digitaux que l’apprenant moderne utilise chaque jour, celui-ci est interrompu toutes les 5 minutes en moyenne par un appel, une notification ou encore une application. Il se sent débordé. Il est aussi impatient : si votre page web ne retient pas son attention entre 5 et 10 secondes, il s’en ira. L’apprenant moderne est distrait, il consulte son smartphone environ 9 fois par heure (pour écrire des SMS, regarder l’heure, consulter les réseaux sociaux…). Dynamique, pressé et exigeant, l’apprenant moderne a sans cesse soif de connaissances et veut qu’elles soient transmises par des contenus courts, engageants, et clairs. Il est un réel consommateur qui préfère l’usage de l’information à la propriété, ce qui le rend ainsi adepte de l’économie collaborative.

 

Comment capter son attention ?

Se pose alors la question de comment capter l’intérêt des apprenants modernes et de les engager.

Le facteur temps est ici la dimension la plus importante : dans notre société actuelle, on court partout, on a moins de temps. Ainsi, la formation doit être accessible rapidement, partout et à n’importe quel moment. De plus, nous devons apprendre à mêler formation et émotion : en effet, c’est cette dernière qui va permettre de reprendre la main sur la rapidité de la société et de captiver les collaborateurs. L’apprenant moderne veut de la liberté, et celle-ci est amenée par un accès à tout (formation en tous temps et en tous lieux) avec une certaine émotion : des formats attrayants, impactants et explicites.

C’est pourquoi l’enjeu pour les entreprises est de faire en sorte que les collaborateurs se forment sur les compétences dont ils ont besoin pour le business d’aujourd’hui et de demain. Une identification de ces compétences est nécessaire, mais il faut aussi susciter un désir d’apprentissage chez le collaborateur afin que son capital humain serve au mieux les besoins de l’entreprise.

LinkedIn
Facebook
Facebook
Comments are closed.