5 critères à prendre en compte pour une formation réussie

LinkedIn
Facebook
Facebook
Youtube

L’achat d’une formation doit correspondre à la réalité de l’entreprise. Par conséquent, vous devez d’abord déterminer quels collaborateurs former et sur quelles tâches. Votre objectif est-il d’acquérir des compétences comportementales, les fameux soft skills ? Ou bien de connaître les dernières nouveautés de formations rattachées au métier ? Une fois cette question tranchée, reste encore à trouver la bonne formation et à tout mettre en œuvre pour qu’elle bénéficie pleinement au salarié ! Voici 5 étapes à suivre pour une formation réussie.

  1. S’assurer de l’adéquation de la formation avec les besoins des salariés

Les salariés sont nombreux à assister à des formations où ils ont le sentiment de ne rien apprendre de plus, comme des surdoués sur les bancs de l’école. L’analyse précise et la validation du contenu pédagogique sont donc indispensables pour savoir s’il répondra véritablement à la nécessité de montées en compétences. Cela prend une dimension toute particulière avec les formations soft skills qui, par leur côté transversal, ne répondent pas toujours aux résultats escomptés.

Que le contenu corresponde à leur attente est une évidence, mais au-delà, la configuration de la formation est également importante. Ainsi, selon les profils, vous êtes susceptible de privilégier plus volontiers :

  • une formation présentielle, parce qu’elle demande des démonstrations, des essais ou un échange de proximité avec le formateur.
  • Ou, à l’inverse, du e-learning pour des profils habitués aux échanges à distance sur des thématiques qui ne requièrent pas une présence en salle.

De même, faut-il opter pour une formation intra-entreprise ou inter-entreprise ? Dans le premier cas, au sein de l’organisme de formation, elle favorisera les échanges entre des profils similaires d’autres sociétés. Dans l’autre, au sein des locaux, elle répondra éventuellement mieux aux besoins spécifiques de l’entreprise.

 

  1. S’intéresser de près au profil du formateur

Pour les salariés et les demandeurs d’emploi, il n’a jamais été aussi facile d’acquérir des connaissances seul, par le biais des MOOC, podcasts, vidéos et autres contenus immédiatement disponibles en ligne. Si bien que la question de la légitimité du formateur – et même de la formation en elle-même – se pose de plus en plus.

Pour être valable, crédible au-delà d’une formation en ligne accessible gratuitement, l’intervenant doit bien sûr maîtriser son sujet. Mais il endosse également un rôle essentiel : celui d’un animateur qui prend en compte les spécificités de chacun. Autrement dit, il doit apporter une plus-value qui n’existe pas dans un contenu standardisé sur Internet.

Pour évaluer sa capacité à valoriser le contenu de la formation, vous devrez :

  • Évaluer l’organisme de formation, à travers les critères de qualité établis par la réglementation.
  • Vérifier les certifications du formateur.

 

  1. Privilégier les formations innovantes axées sur l’action et les échanges

Une fois encore, devant la myriade de contenus disponibles en ligne, les formations ont aujourd’hui l’obligation d’innover pour exister. Et leurs propositions évoluent d’année en année. Pour répondre aux besoins de vos métiers, vous avez donc tout intérêt à opter pour des formations qui changent la donne en mettant d’accent sur le concret et l’enthousiasme. Ils sauront ainsi motiver les stagiaires.

En effet, cela n’est plus un secret pour personne, autant pour les enfants que pour les adultes : on apprend mieux par l’expérimentation et le divertissement. De cette façon, le cerveau sécrète des endorphines, ou encore de la dopamine, qui facilitent la mémorisation. Mais au lieu d’être un souvenir au bord de la mer, c’est celui d’une formation efficace !

Pour cela, privilégiez les formations qui mettent à contribution les participants. Cela passe notamment par des ateliers pratiques ou des serious games (des jeux avec un objectif éducatif).

De plus, pour de nombreuses personnes, notamment celles mal à l’aise avec l’écrit, les informations sont plus faciles à retenir si elles ont été énoncées à voix haute. Les formations avec des échanges entre les autres membres du groupe sont donc un atout.

 

  1. Impliquer le salarié

Le salarié s’investira pleinement dans la formation, et en retirera tous les bénéfices possibles, s’il est conscient de ses futurs apports concrets au quotidien. Il pourra aussi espérer une évolution dans son poste, voire un changement en interne.

Impliquer un collaborateur suppose donc de :

  • Prendre avec lui le temps d’une réflexion personnelle et d’identification de ses objectifs en amont du choix de la formation. Que souhaite-t-il exactement : être plus performant dans son poste face aux avancées technologiques ? Évoluer vers un autre poste ? Commencer un nouveau projet professionnel ? Et est-ce que cela répond précisément aux besoins de l’entreprise en matière de compétences ?
  • Rappeler au stagiaire les intentions pédagogiques de la formation et ce qu’il devra en retirer pour monter en compétences. Cette étape s’avère primordiale pour sa motivation personnelle et sa responsabilité dans l’investissement de l’entreprise.

Éventuellement, la meilleure stratégie consiste à développer une pédagogie en mode projet, où le salarié construit lui-même son projet de formation. Vous pouvez dès lors prévoir des ateliers et autres moments d’échange.

 

  1. Penser à l’après-formation

L’issue de la formation a aussi une importance pour le collaborateur et la suite de son projet afin de capitaliser sur les connaissances qu’il aura acquises. Pour l’entreprise, il s’agit aussi d’avoir un retour sur investissement et de mesurer l’impact de la formation. Autrement dit, vous devez vous assurer de ne pas avoir organisé des formations en pure perte et « seulement » pour être en règle.

 

Pour cela, prévoyez un temps de restitution, comparable à un débriefing et à une mise en pratique complète après la formation. L’apprenant pourra ainsi s’approprier au mieux le contenu de la formation et l’intégrer à long terme dans son quotidien.

De plus, analyser son expérience favorisera l’identification des prochaines étapes à suivre pour consolider les acquis ou les enrichir.

 

Conclusion : Bien que chronophage et fastidieuse, le sourcing des formations est une tâche essentielle pour utiliser son budget formation à bon escient. Dans le but de faciliter ce travail, la plateforme AllSetFor recense les meilleures offres de formation du marché, pour que vous n’ayez plus qu’à choisir parmi une short-list de qualité. Contactez-nous pour en savoir plus !

LinkedIn
Facebook
Facebook
Youtube
Comments are closed.